« Coup de théâtre » au théâtre… Une vraie vie de bohème !!

Spectacle dehors et dedans !
Jeudi 8 juin 2017, tous les élèves de la classe CHAM se sont retrouvés « en habitués » à l’opéra de Rouen pour assister au spectacle « la Bohème » de Puccini. Pour eux, cela devient une habitude de grimper tout en haut au 2ème balcon et s’installer dans les fauteuils…

Apéritif géant sans apéritif !
Mais, avant même le début, une volée de tracts s’envole à notre niveau par une soufflerie et une personne prend la parole de façon très forte. Est-ce déjà le spectacle qui commence ? Pourtant il règne encore un brouhaha d’avant spectacle et les instrumentistes accordent encore leurs instruments.
Certains y décèlent le bruit d’une sonnerie d’alarme et se lèvent pour quitter la salle… Confusion générale puis finalement tout le monde décide de les imiter sans trop savoir pourquoi. L’ambiance reste bon enfant : c’est vrai que les élèves habitués à tous les exercices incendies au collège trouve naturel qu’il puisse y en avoir au théâtre.
C’est ainsi que les 500 spectateurs se sont retrouvés dehors sur le parvis pendant 1h 15 sans beaucoup d’informations mais par un beau temps chaud. Cela ressemble presque à un apéritif géant sans apéritif ! Chacun se salue, bavarde, plaisante. Quelques impatients ou inquiets tout de même voudraient en savoir plus et les élèves se sentent responsables de leurs parents qui doivent venir les chercher 1h30 plus tard…les téléphones portables remplissent là leur office… Quelques bruits circulent sur la mauvaise conduite du metteur en scène mais pas d’amplification de cette rumeur glanée sur les tracts lancés.
Puis, tout aussi naturellement, sans trop savoir pourquoi ou peut-être parce que quelques gouttes de pluie font leur apparition, cette foule paisible regagne sa place et le spectacle – le vrai, cette fois –démarre.

La bohème… une histoire animée
La Bohème conte le coup de foudre malheureux de la jeune Mimi et de Rodolfo, un écrivain sans le sou. Entouré par sa bande d’étudiants qui compte sur les joies de la vie pour égayer un peu leur quotidien misérable, car manger, se chauffer ou payer son loyer tient du luxe, le poète Rodolfo reçoit tendresse, lumière et chaleur de la petite Mimi. Tous deux vivent passionnément leur coup de foudre. Mais Mimi se sait condamnée et Rodolfo et ses amis se sentent impuissants devant sa fin tragique.
Les décors variés nous amènent tour à tour dans le logis de ces jeunes intellectuels fêtards, puis dans un café animé des années 68 dans le quartier latin.
L’histoire est animée et cela la rend plus facile à suivre car le livret est en italien. Les voix des solistes et des chœurs sont magnifiques et de temps en temps, le nombre de participants donne l’allure de comédie musicale. Pour peu, les élèves de la classe CHAM auraient pu s’imaginer participer à ce spectacle car bon nombre d’enfants y prenait place (ceux de la chorale du conservatoire).

Mais les yeux s’alourdissent car il est très tard après ce début mouvementé. A minuit, chacun s’échappe au plus vite et ce n’est plus l’heure de partager ses émotions.
Soirée « coup de théâtre » au théâtre… Une vraie vie de bohème ! !